Sélectionner une page
Accueil > Alex Terrier


Alex TERRIER… un saxophoniste euro-américain.

Berklee College of Music… une destination prestigieuse et incontournable pour tout musicien de Jazz, notamment européen ! Alex Terrier, saxophoniste parisien qui avait envie de découvrir l’ambiance des clubs new yorkais… a ainsi fait le choix de cette formation. Sur concours en 2004 il obtient une bourse d’études, qui lui permettra de sortir diplômé en 2007 de cette célèbre structure d’outre atlantique.

Un parcours particulièrement original pour ce musicien français. Des études classiques de piano des l’âge de 8 ans, qui lui assurent une solide formation musicale, puis le choix du Jazz qui s’impose naturellement à lui après avoir assisté, à 12 ans, à un concert d’un Big Band de Jazz chez ses grands parents à Ste Maxime. De retour à Paris, l’attrait de la discothèque « vinyle » de ses parents est immédiate : de Duke Ellington à Sydney Bechet. Jusqu’au jour ou il remarque la virtuosité du saxophoniste du Big Band de Duke Ellington. Le choix de l’instrument est ainsi fait, ce sera le saxophone ! De Charlie Parker à John Coltrane puis Sonny Rollins, qu’il découvrira dans son adolescence, cette passion ne le quittera plus…

Dès lors le cursus se précise : un Brevet de Technicien des Métiers de la Musique à Sèvres, puis la Médaille d’or à l’Ecole Nationale de Musique d’Evry. Avant de partir pour le Berklee College of Music de Boston en 2004, il travaillera 2 ans comme préparateur de partitions d’orchestre, au service des copies, aux Opéras Garnier et Bastille et à la Salle Pleyel de Paris.

L’expérience américaine sera bien évidemment fructueuse. Un double diplôme à Berklee de « Performance et Composition Jazz », mais aussi de nombreuses rencontres musicales à commencer par celle avec son professeur, le talentueux saxophoniste George Garzone avec lequel il enregistrera son 1er album, made in US en 2007, « Stop Requested » (Barking Cats Records).

Après ses études, Alex Terrier fait le choix de rester aux Etats Unis et s’installe à New York. Il tourne dans de nombreuses formations et plus particulièrement avec le Mingus Big Band. Fort de ces riches expériences de club du « Big Apple » la formation d’un New York Quartet se définit progressivement avec l’enregistrement en 2009 d’un 2° album « Roundtrip » auquel participeront : le pianiste Roy Assaf, le contrebassiste français installé aussi à NYC François Moutin, le batteur Steve Davis (se joindront « en guest » les guitaristes Akira Ishiguro & Edouard Brenneisen).

Les reconnaissances sont nombreuses : de Joe Lovano « Alex is a very gifted and expressive saxophonist » à Dave Liebman « Alex is a very impressive saxophonist and composer » ,

  • affirmant unanimement la qualité du jeu d’Alex Terrier défini comme « puissant et chaleureux »

Mais son éloignement de la scène européenne l’incite à former un Quintet européen (Pierre de Bethmann/ Piano, Manu Codja/ Guitare, Mauro Gargano/ Contrebasse, et Louis Moutin/ Drums) avec lequel il tourne chaque année, non seulement dans l’hexagone, mais aussi à l’échelle du continent (Italie notamment…).

Outre ses multiples participations comme « Sideman » à divers projets musicaux (Akira IshiguroLeila Olivesi…), Alex Terrier fait la connaissance en 2014 de l’immense pianiste Kenny Barron. Un album émergera de cette rencontre sur une nouvelle formule de son « New York Quartet » : Kenny Baron / Piano, Peter Slavov/ Contrebasse, Rodrigo Recabarrene et Tommy Campbell / Drums. L’album sera unanimement reconnu… et dans l’attente d’une tournée européenne avec cette formation, l’album sera interprété en 2015 sur la scène parisienne avec son quintet européen, notamment au Sunside et au Duc des Lombards.

Par ailleurs un « Afro-cuban Project » a vu le jour en 2001, lors d’un voyage à Cuba, à l’invitation du pianiste Roberto Fonseca. Alex Terrier y rencontre le percussionniste cubain Joel Hierrezuelo, avec lequel il forme un nouveau groupe : Leo Montana/ Piano, Felipe Cabrera/ Contrebasse et Lukmil Perez/ Drums, qui se produira le 5 Nov 2011 au New Morning, pour un concert mémorable. Tous ces musiciens latinos sont aujourd’hui basés à Paris… et le groupe s’est à nouveau produit en été 2015 au Duc des Lombards / concert retransmis sur la radio TSF.

Enfin… Alex Terrier est un remarquable pédagogue qui enseigne en Master Class, mais aussi par Skype ou en cours privés depuis son studio new yorkais basé à Brooklyn.

Son prochain séjour métropolitain aura lieu en Novembre à la Philharmonie de Paris en duo avec le pianiste franco américain Frank Amsallem.