Sélectionner une page
Accueil > Rosse Aguilar

« Mon expérience avec BG est très liée à la santé physique.

Il est extrêmement important d’avoir un bon cordon pour saxophone. Je recommande de toujours avoir deux cordons BG : un pour les études – les harnais – et un tour de cou pour les concerts. »

Saxophoniste, chanteuse, professeur, compositrice, auteure et arrangeuse, active sur la scène de la musique populaire et contemporaine, ainsi que sur la scène nationale et internationale du jazz en tant que conférencière, enseignante et interprète, se distinguant comme une musicienne très polyvalente. Rosse Aguilar fait partie des alliances ALASAX, Alianza de Mujeres Clar&Sax, Worldwide Sax Alliance et Mujeres de Iberoamérica en el Jazz. Elle est actuellement coordinatrice académique de la faculté de musique et d’arts visuels de l’Université Da Vinci du Guatemala – UDV – Elle est également professeur dans ladite institution, dans les programmes techniques, d’enseignement et de premier cycle en interprétation musicale et en éducation musicale, dans les domaines du saxophone, du chant, de l’harmonie et de la formation de l’oreille. Artiste pour les marques Vandoren France et BG France.

Née à Guatemala City, Rosse Aguilar a étudié la musique au Conservatoire national de musique du Guatemala dans les domaines du saxophone et du chant, à l’École Alfredo Colom pour les professeurs d’éducation musicale, à l’Université de la Vallée du Guatemala, où elle a obtenu un diplôme de professeur de musique, et à l’Université Da Vinci du Guatemala, où elle a obtenu un diplôme en interprétation de la musique contemporaine. Elle a étudié le jazz en Colombie, au Costa Rica, au Panama et au Mexique, où elle a reçu plusieurs prix et bourses.

Dotée d’une musicalité polyvalente et d’une connaissance approfondie de l’harmonie et de la composition, elle maîtrise parfaitement la technique du scat avec laquelle elle se distingue par son originalité. Elle a écrit plus d’une douzaine de compositions musicales dans lesquelles elle combine ses influences de jazz, de musique latine, de samba et de flamenco, avec certaines desquelles elle a été récompensée et reconnue dans des concours tels que le Concours international d’écriture de chansons, le Concours international Israël We Sing to You, le Concours national de composition AEI Guatemala, le Concours national de composition de jazz 2- JAZZ-13, le Concours d’écriture de chansons John Lennon et les Prix Estela Guatemala 2017, entre autres. Certaines de ses compositions ont été utilisées dans divers domaines de l’industrie musicale, comme l’orchestration de films muets français et les bandes sonores de productions cinématographiques indépendantes guatémaltèques.
Elle a rejoint l’Imox Jazz quartet en 2007, avec lequel elle a enregistré 4 productions discographiques, en plus de se produire régulièrement dans des festivals de jazz en Colombie, au Mexique, au Panama, au Costa Rica, au Salvador, au Honduras et au Guatemala ; Ensemble, ils ont partagé la scène et joué en direct avec des figures du jazz comme Jason Marsalis, Dave Schoereder, Billy Drewes, Erick Marienthal, Rufus Reid, Andrea Motis, Arild Andersen, Bob Stoloff, LaFrae Sci, Eli Yamin, Camille Thurman, Nicky Denner & Cocomama, Cristelle Durandi, Dulce Resillas, Sebastian Schunke & Diego Piñera, Sara Lieb, entre autres.

En tant que soliste, elle a réalisé des enregistrements avec des artistes et des groupes musicaux de premier plan de différents genres musicaux et a participé à des projets allant du théâtre musical aux Reality Shows sur d’importantes chaînes de télévision d’Amérique centrale et du Mexique en tant que coach vocal et juge, en plus de mener à bien des projets de réalisation de Songbooks pour des groupes de musique populaire contemporaine.

Tout au long de sa carrière ininterrompue d’enseignante, elle a également dirigé des projets éducatifs : elle a fondé et dirigé les écoles de musique contemporaine ATEMPO (2010) et INNATO (2016), où la diffusion de la musique contemporaine et du jazz a été encouragée par le biais de divers programmes d’études. Elle a également développé des programmes éducatifs dans le cadre du Festival de Jazz dans des institutions binationales et des ambassades (Allemagne, États-Unis, Japon et Israël), en développant des projets parmi lesquels le JazzFest 2011 avec des professeurs du Berklee College of Music et la Fondation Jazz Fest AC du Mexique, le JazzCamp organisé par la Fundación Amigos del Arte (FUNDADELA) et l’Ambassade des États-Unis d’Amérique (2016 et 2017) ; entre autres projets. Elle a été professeur de saxophone au Conservatoire national de musique, à l’École supérieure des arts de l’Université de San Carlos de Guatemala, lieux où elle a fait une avancée importante dans le saxophone de la musique populaire contemporaine du pays.